Chargement
ActualitésAutour du chien

Les chiens capable de flairer le cancer.

Depuis plusieurs années, les chercheurs et les médecins se sont aperçu que nos fidèles compagnons peuvent, grâce à leurs odorats détecter des cancers et autres maladies. 

Plusieurs personnes dans le monde ont pu soigner à temps leur cancer grâce à leur chien qui ont brusquement changé de comportement.

En 1989, un dalmatien ne cessait de renifler une tache présente sur la jambe de sa maîtresse. Il s’avéra que la tache était un mélanome malin, une forme mortelle de cancer.

Plus récemment, Maureen Burns a pu soigner son cancer du sein, après le changement de comportement de son border collie Max. Mme Burns raconte que son attitude était particulièrement étrange quand il venait la voir, il posait le museau sur sa poitrine avant de reculer avec une profonde tristesse dans le regard. Après plusieurs examens les médecins ont trouvé le cancer et ont pu soigner Maureen. Après son opération elle raconte la réaction de Max : «Il a posé le nez sur ma poitrine pour vérifier là où l’opération avait été effectuée, et il a remué la queue et son regard était plein de joie». 

Karin Gibson, une Anglaise de 62 ans, a elle aussi pu consulter son médecin à temps pour soigner son cancer du sein car son labrador noir ne cessait de « gratter sa poitrine ». 

Voici une vidéo d’un témoignage : Bo essaye de prévenir sa maîtresse d’un grain de beauté inquiétant.

Nos compagnons peuvent aussi reconnaître à l’odeur le taux de glycémie dans le sang des personnes atteintes de diabète et prévenir une crise d’hypoglycémie.

Pour en savoir plus, visionner cette vidéo, expliquant la formation de chien à dépister un cancer au Royaume-Unis.

Laisser un commentaire