Chargement
Education

Mon chien est-il hyperactif?

On s’est tous demandé, lorsque notre chien court dans tout les sens, qu’il est infatigable et ne tient pas en place, si ce n’était pas un chien hyperactif .

Quelque signes pour repérer que son chien est hyperactif:

– Il réagit au moindre stimulus (sonore, visuel ou tactile). Plus vous lui donnez des ordres pour le calmer, plus il aboie.

– Jouer avec lui est impossible: il s’excite trop rapidement, agrippe vos vêtements, vous mordille, ne lâche pas le jouet de la gueule .

– Il dévore littéralement le contenu de sa gamelle. Et n’hésite pas à se hisser à hauteur de table pour se servir.

– Il peut présenter des troubles du sommeil et n’hésite pas à vous tirer du lit en pleine nuit pour aller jouer ou faire le « foufou » dans son coin.

– Lorsqu’il mordille, arrêtez immédiatement le jeu et rentrer, laissez le dehors ( isolement ) jusqu’à ce qu’il se calme. Un chien normal se calmera au bout de 15 à 20 minutes, si ça dure plus, il faut se poser des questions.

–  Lorsqu’il refuse de lâcher le jouet, couper le contact en lui tournant le dos et en faisant autre chose jusqu’à ce qu’il lâche. S’il met plus de 5 minutes, c’est anormal.

Les causes de cette hyperactivité?

– Un chiot séparé trop tôt de sa mère, avant 2 mois, il ne fait pas l’apprentissage des auto-contrôles comme les mordillements « la morsure inhibée », par exemple.

– Une mère trop laxiste avec ses petits en raison d’une portée nombreuse par exemple, par manque d’expérience ou du fait de sa race (labradors, fox-terriers ou bergers allemands sont plus permissives).

Des solutions pour calmer le chien hyperactif :

– Pour rendre son chien calme, il faut avant tout l’être soit même, et oui le chien ressent nos humeur si l’on est stressé ou hyperactif, il le sera aussi. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le chien ressemble à son maître. Les chiens se tournent souvent vers leurs maîtres pour voir comment ils réagissent dans des situations, donc si vous restez calme dans les moments où votre chien présente des symptômes de stress, il peut prendre exemple sur vous et ainsi être plus calme.

– L’anxiété chez le chien peut causer plusieurs troubles du comportement, donc essayez de vous concentrer sur les méthodes qui aident à réduire l’anxiété comme la méthode de désensibilisation. Cela devrait l’aider à apprendre de nouveaux comportements dans des situations potentiellement anxieuses et de rester calme.

– Assurez-vous que votre chien comprend que vous êtes le maître ou chef de meute, car cela peut également réduire l’anxiété, cela va le réconforter de savoir qu’il est protéger. Être chef de meute ne signifie pas que vous devez être rude ou violent avec votre chien en utilisant des techniques dominantes. Non, Il s’agit plutôt de lui montrer que vous êtes en position alpha, l’alpha se trouve toujours à un niveau supérieur, c’est lui qui décide quand, ou et comment. Vous êtes le décideur au niveau hiérarchique point final.

– Un chien hyperactif a besoin de stimulation et d’activité, que ce soit par une promenade ou à travers une session de jeu énergique à la maison. Bien que je ne crois pas que l’ennui est la cause de l’hyperactivité, mais en revanche, je sais que beaucoup de chiens sont heureux de se promener des heures dehors pour s’amuser, courir, jouer, échanger…  cela les fatiguent, canalisent et ils n’auront pas l’énergie pour être hyperactif ! Un peu comme nous.

– En sortie, ayez toujours sur vous un jouet qui l’attire énormément et une friandise. Lorsqu’une voiture passe, détournez son attention avec le jouet, le moindre regard vers vous doit être félicité.
Vous pouvez aussi partir dans le sens opposé à la voiture : le travail de la marche aux pieds est alors très intéressant pour apprendre au chien à vous suivre en toute circonstance.

– Ce n’est pas toujours facile, mais ignorer le comportement de votre chien hyperactif, peut être une technique efficace pour le calmer. Essayez de vous éloignez loin de lui s’il commence à se comporter d’une manière active. Sortez d’une pièce ou du jardin de sorte qu’il ne vous ait plus dans son champ de vision, vous serez surpris de voir combien de fois votre chien va s’arrêter pour vous suivre.

– Assurez-vous de ne pas renforcer son comportement hyperactif en faisant attention à lui. Par exemple, lui parler ou même lui hurler dessus, en essayant de le caresser ou de le toucher, de le chasser ou même juste d’attraper son regard pour le calmer. Attention, si vous pratiquez un de ces exemples, cela sera perçu comme une récompense pour votre chien et son comportement hyperactif s’aggravera.

– Apprenez-lui des exercices d’obéissance (surtout pour les jeunes chiens): dîtes-lui « assis », « pas bouger ». Comptez jusqu’à dix et récompensez-le s’il ne bouge pas. Recommencez en allongeant la durée de l’exercice. Cela va lui apprendre à ce canaliser.

– Si c’est un mâle, la castration permet d’éviter fugues et bagarres ainsi que réduire la dominance car celle-ci va supprimer les hormones du chien.  De plus, certains chiens sont difficilement maîtrisables en promenade à cause de leurs hyperactivités. Le point positif d’un point de vue médical, la castration anéantit le risque de tumeurs des testicules et d’hypertrophie bénigne de la prostate.

Si rien ne s’améliore ou que ses comportements sont anormaux, prenez contact avec un vétérinaire comportementaliste, et surtout pas un éducateur comportementaliste car il n’est pas en mesure de vous prescrire une thérapie médicale, nécessaire à la guérison de votre chien.

Il ne faut pas oublier qu’un chiot ou chien aime jouer, s’amuser et se dépenser. Donc ne le classer dans les hyperactifs directement, juste avec un peu d’autorité, on peut le recadrer. Surtout éviter tout calment sans conseil du vétérinaire.