Publié le

Le choix d’un chien

Le choix de votre chien dépendra surtout de vos motivations profondes. Êtes-vous guidé par l’amour des animaux et celui des chiens en particulier ? Souhaitez-vous un ami pour partager votre solitude ou pour suivre dans vos activités sportives ou familiales ? Un gardien pour votre habitation ? Un compagnon de jeu pour vos enfants ? Choisirez-vous un chien de race avec pedigree ou un chien issu de croisements ?

Il est certain que votre budget comptera dans votre décision, sachant qu’il faudra envisager une somme d’argent beaucoup plus importante pour acquérir un chien de race pure. Il va de soi que vous devrez prendre en considération un certain nombre de facteurs comme votre disponibilité, votre habitat, votre statut familial, votre âge et vos possibilités financières. Bien entendu, la race, la taille du chien, sa sociabilité, iront de pair avec ce que vous attendrez de lui. Et répétons-le, en adoptant un chien, vous vous engagez à vivre avec lui pendant de longues années.

Mâle ou femelle ?

Là aussi, il va de soi que le sexe du chien est une affaire de préférence : un mâle va souvent être plus proche d’une femme, il sera très protecteur peut être plus souvent agressif,il se prêtera moins facilement au dressage.

En revanche, une femelle est souvent plus proche d’un homme, elle sera plus casanière, plus joueuse et plus câline, n’oubliez pas les inconvénients de ses chaleurs deux fois par an.

Bien évidemment chaque chien est différent, avec son propre caractère. Mais bien souvent les chiens sont le reflet du maître !

Chiot ou adulte ?

Difficile de résister à la petite bouille d’un chiot mais n’oubliez pas que son aspect changera très vite et avant tout achat, réfléchissez à la question de savoir s’il correspondra à vos désirs une fois qu’il aura atteint un âge adulte.

Prenez en compte qu’un chiot demande beaucoup de disponibilité les premiers temps. Un chiot doit apprendre la propreté et peut faire ses besoins à l’intérieur pendant plusieurs semaines. Il se peut aussi que les premières nuits soit difficile car il vient de ce séparer de sa maman et de sa fratrie. De plus, il doit être éduqué, c’est un travail long et de patience. En attendant, un chiot peut faire quelques bêtises au domicile comme manger des chaussures ou grignoter quelques meubles.

Si vous n’êtes pas prêt à faire quelques efforts pendant la première année (plus ou moins), un chien adulte serait une meilleure solution. Cependant, suivant la vie qu’il aura eu avant vous, il se peut que l’éducation ne soit pas faite. Même si l’éducation d’un chien est toujours possible, à n’importe quel âge, il sera plus difficile d’éduquer un adulte. A vrai dire c’est un peu comme nous, plus nous vieillissons plus il sera difficile de changer nos mauvaises habitudes, mais pas impossible !

Où l’acheter ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour trouver votre compagnon : soit dans un élevage, soit chez un particulier, soit dans un refuge. Votre décision ne doit pas répondre à « un coup de foudre » mais plutôt à un acte suffisamment réfléchi. Sachez que la réputation et la crédibilité de l’endroit où vous achèterez votre chien sont capitales !

ATTENTION !

Évitez absolument de vous procurer un chien provenant d’un élevage industriel dit : « usine à chiots ». Une usine à chiots est un établissement d’élevage à but lucratif où des chiots sont produits à la chaîne, ne laissant aucuns repos aux femelles, et revendus à des acheteurs peu méfiants.

Certaines des caractéristiques attribuables aux usines à chiots sont :
– Etat de santé et environnement de qualité inférieur;
– Soins, traitements et/ou sociabilisation de qualité inférieure;
– Pratiques d’élevage de qualité inférieure conduisant à des défauts génétiques ou troubles de nature héréditaire;
– Certificats de ventes, pedigree et/ou origine génétique inexistant ou falsifiés.